Deux bougies pour la salle Marie Paradis

« Deux ans d’ouverture sur le papier, mais dans les faits, Covid oblige, notre belle salle d’escalade n’a réellement été ouverte qu’une année, précise Éric Simon, président d’Entre-Temps Escalade. On a dû gérer l’incertitude. Et pourtant, quel succès ! »

L’association, qui gère l’exploitation de la salle Marie Paradis depuis son ouverture en janvier 2020, ne cache pas sa satisfaction. Ce projet qui a nécessité 10 ans de travail avec le Grand Besançon est aussi un modèle de montage :

Une association et une collectivité ensemble sur un équipement de cette envergure en France, c’est très rare !

Deux grandes dates

Les résultats sont là : 457 licenciés contre 350 fin 2019, plus de 1500 adhérents au lieu de 600. Des heures de cours décuplées pour les scolaires, des cours individuels et 37 cours collectifs toute l’année pour tous et tous niveaux, depuis le baby escalade… et des manifestations de classe nationale qui peuvent enfin se profiler. Deux grandes dates sont à retenir : les 12 et 13 mars, une Coupe de France de difficulté pour les Seniors et Vétérans et de Vitesse pour les Jeunes et Seniors, avec 150 compétiteurs attendus. Suivie, du 15 au 17 avril, par les championnats de France de sport adapté (des sportifs au handicap mental ou psychique). Le spectacle sera forcément à la hauteur.