Valéry Garcia, Liberté, égalité, laïcité

Quand en décembre dernier, elle reçoit de l’Observatoire régional de la laïcité le trophée de la laïcité, Valéry Garcia est émue, très émue.

On vient de récompenser les efforts déployés par l’Association Autistes Besançon (AAB, riche d’une centaine de membres), qu’elle préside pour que « la liberté et l’égalité ne se limitent pas au plan juridique ». Des mots qui deviennent des actions, menées depuis 18 ans en faveur de toutes les personnes touchées par le spectre autistique, incluant le syndrome d’Asperger. Enseignante, elle consacre son temps libre à organiser des événements sportifs, éducatifs et culturels, « autant de marques d’inclusion. Nous avons créé des groupes de rencontre pour les personnes atteintes d’Asperger et nous faisons également beaucoup de sensibilisation auprès des écoles par le biais du CCAS, notamment contre le harcèlement », qui malheureusement prend la différence d’un individu pour une raison suffisante de lui causer des ennuis. AAB réfléchit actuellement sur le logement inclusif et l’accès au travail pour tous, tout comme l’aide qu’elle pourrait apporter aux parents, taraudés par cette question : après mon décès, que deviendra mon enfant atteint d’autisme ? Les 11 membres du CA de l’association sont avant tout parents, leur combat personnel nourrissant inlassablement leur lutte pour le collectif.


Infos pratiques

AAB, 7 rue Marc Bloch