Hakima, Grammes de délices

Minuit. Alors que ses deux filles et son mari dorment du sommeil du juste, Hakima se met au travail. Elle a changé sa cuisine en laboratoire d’essai. Elle se fait la main, pour ne pas perdre les acquis de son CAP de pâtisserie passé à Vesoul en 2018.

Comme beaucoup, elle a traversé les abysses professionnels où l’on se perd, à force de chercher sa place.

À la base, j’ai un bac pro de secrétariat. J’ai travaillé dans un cabinet d’avocat, puis j’ai été vendeuse, puis j’ai fait beaucoup d’autres choses. À côté, je faisais de la pâtisserie jusqu’à ce que je me décide à faire une reconversion professionnelle à 35 ans.

Elle fera ses premiers pas d’apprentie chez Baud, elle récoltera un troisième prix au concours Talents des cités en 2021. Des lauriers bien mérités, à la hauteur de son habilité et de son courage. « Maintenant, je cherche un local pour pouvoir lancer mon entreprise. »

Histoire de mettre l’eau à la bouche à sa future clientèle, elle poste sur son compte Instagram (#aliya_delice) des photos de ses réalisations, véritables prouesses sucrées.

Beaucoup de personnes prennent comme références des photos de gâteaux affichées sur les réseaux sociaux, sans se demander si vraiment tout ceci est bon à la dégustation. Moi, je veux que mes pâtisseries soient aussi bonnes que belles.

Pari tenu.

Découvrez les pâtisseries d’Hakima sur Instagram