ENSMM : Des formations à l’écoute des entreprises biomédicales

Les dispositifs médicaux font la preuve de leur efficacité, tous les jours. Cela étant, des efforts sont menés en permanence pour les rendre toujours moins invasifs.

« Les micro-capteurs et les micro-actionneurs sont aujourd’hui au cœur de l’innovation médicale, relève Pascal Vairac, Directeur de l’ENSMM (Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques). Nos diplômés ont donc de solides atouts à faire valoir. Par exemple, notre école est associée à un projet de recherche autour d’un soutien-gorge intelligent. Doté de micro-capteurs, il vise à détecter la survenue ou la récidive de cancer du sein. »


Rester à l’écoute des entreprises

Pour répondre aux besoins du secteur biomédical, l’ENSMM met aussi l’accent sur l’écoute du tissu industriel. Ces échanges sont, d’ailleurs, la clé de voûte du Campus des métiers et des qualifications (CMQ), porté par l’école. « Opérationnel depuis 2018, le CMQ regroupe une soixantaine d’entreprises, écoles et collectivités locales, évoque Pascal Vairac. Ce consortium vise à identifier les besoins des entrepreneurs et à y répondre, à travers la formation. Pour se doter de moyens, en vue de créer de nouveaux cursus, nous participons à un appel à projets, dans le cadre du Plan d’aide à l’investissement, pour un montant de 8 millions d’euros. » Réponse attendue sous le sapin de Noël, en cette fin d’année.


Retrouvez l’ENSMM sur son site internet et sur les réseaux