Tout est mis en œuvre pour inciter les Grand Bisontins à devenir locavores

Les marchés de producteurs ont la cote

Que de chemin parcouru depuis la création, en 2007, du tout premier marché de producteurs, à Pugey. En ce printemps, le Grand Besançon en accueille un douzième avec le nouveau « Marché des 3 Villages » qui tourne entre Montferrand-le-Château, Thoraise et Grandfontaine. A ce total, on peut même en ajouter un treizième avec le marché faisant une étape mensuelle à Byans-sur-Doubs, commune du Grand Besançon.

Ces rendez-vous, qui depuis le premier confinement ont la cote auprès des habitants, visent à dynamiser l’agriculture périurbaine, tout en permettant au consommateur de savourer des produits de saison. La vente en direct permet aussi de se préparer de bons petits plats au meilleur coût. Et ce n’est pas tout : en dehors des restrictions liées au Covid, les marchés sont généralement des lieux de convivialité avec des animations ou de la restauration sur place.

Pour connaître le marché le plus proche de chez vous, rendez-vous sur le site du Grand Besançon.

Le Marché des 3 Villages, nouveau rendez-vous de producteurs locaux

Et un qui nous font douze ! Avec le marché des 3 Villages – lancé en ce printemps par les communes de Montferrand-le-Château, Thoraise et Grandfontaine –, le Grand Besançon compte désormais douze marchés de producteurs sur son territoire.

Ce nouveau rendez-vous est programmé tous les premiers vendredis du mois (sauf août), de de 16 h 30 à 21 h 00. Si la situation sanitaire le permet, sa première édition devrait se tenir le 2 avril du côté de la mairie de Montferrand-le-Château. Le 7 mai, ce sera autour de la mairie de Thoraise, puis le 4 juin sur la place de la Bascule à Grandfontaine… et ainsi de suite !

Une vingtaine de stands

« Jusqu’alors, le marché le plus proche était celui de Gennes, explique Jean-Michel May, Adjoint au Maire de Thoraise. Comme il y avait une forte demande chez nos habitants – dont l’intérêt pour les circuits courts a grandi avec les périodes de confinement –, nous avons décidé de créer un marché intercommunal. Il accueillera une vingtaine de stands et on y trouvera de tout : viandes, légumes, pains, pâtes ou des produits transformés localement comme du café ou du chocolat. Quand le contexte sanitaire le permettra, des animations musicales et des repas seront programmés. En attendant, lors de chaque marché, un panier garni, offert par les commerçants, sera tiré au sort. »

Les bonnes adresses web du « manger local »

Il y a encore quelques années, vouloir manger des produits locaux relevait du jeu de piste. Désormais, les lieux de vente se multiplient… au point qu’il n’est pas facile de se tenir informé de toutes les nouvelles offres à côté de chez soi. C’est pourquoi la Chambre d’agriculture Doubs – Territoire de Belfort a lancé le site jveuxdulocal25-90.fr, un annuaire des producteurs en circuits courts, régulièrement mis à jour : pour y apparaître écrivez à jveuxdulocalcia2590@agridoubs.com.

Autre site à consommer sans modération, celui du Grand Besançon. Sa page « Les producteurs locaux à votre service » liste et cartographie plus de 40 lieux où trouver des produits fermiers, à travers notre territoire. Et si vous êtes un producteur en vente directe ou un magasin de producteurs et que vous n’apparaissez pas sur cette page, envoyez un mail à environnement@grandbesancon.fr.