Insertion par l’emploi

Pour l’insertion de personnes en situation de handicap

En matière d’embauche de personnes en situation de handicap, Grand Besançon Métropole, la Ville de Besançon et le CCAS montrent l’exemple.

En 2021, la convention initialement passée en 2017 avec le Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP) a été prolongée de 3 ans. Objectif : intégrer et maintenir dans un emploi les personnes en situation de handicap et les agents présentant des difficultés de santé au cours de leur carrière.

Une politique volontariste

Recruter, procéder au reclassement ou à la reconversion de personnes déclarées inaptes constituent deux axes principaux de ce conventionnement. En collaboration avec la Référente Handicap, une équipe pluridisciplinaire (Médecine Préventive, Service Social du Personnel, Service Sécurité et Hygiène au Travail) veille à une intégration adaptée et qualitative du public ciblé. Ont ainsi été embauchées en emploi pérenne ou en contrat d’apprentissage, 10 personnes au sein de la municipalité de Besançon, 4 au sein du CCAS et 8 au sein des services du Grand Besançon. Par ailleurs, en 2021, 50 agents ont bénéficié d’un accompagnement personnalisé dont 24 aménagements et adaptations des postes de travail. Le taux d’emploi moyen des personnes handicapées au sein des 3 entités (GBM, Ville, CCAS) était de près de 7 % en 2020 et augmentera encore cette année. Dernièrement, lors de Duoday* 3 personnes en situation de handicap ont pu découvrir des métiers de nos collectivités grâce à une journée d’immersion. Par ailleurs, Grand Besançon Métropole a confié la gestion de ses haltes fluviales aux travailleurs handicapés de l’ESAT (établissement ou service d’aide par le travail) Doubs Plaisance.


Plus d’infos

03 81 61 52 80
De 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30
à 17 h 30 (sauf le mardi matin)

*Les Duoday se tiennent chaque année durant la semaine du handicap. Un agent accueille une personne en situation de handicap pendant une journée pour lui faire découvrir son métier.


Clauses d’insertion : 766 personnes accompagnées en 2020

Depuis 2005, le Grand Besançon affiche son volontarisme en terme d’insertion par l’emploi.

GBM consacre en effet une partie de sa commande publique à l’emploi de personnes qui rencontrent des difficultés d’insertion professionnelle : demandeurs d’emploi de longue durée ou de plus de 50 ans, bénéficiaires de minima sociaux, travailleurs handicapés, jeunes peu ou pas diplômés…

Sur le territoire grand bisontin, ils sont aujourd’hui dix-neuf donneurs d’ordre à intégrer ainsi des clauses sociales dans leurs commandes. En 2020 (le bilan 2021 est en cours de réalisation), ces acteurs ont généré, à travers 65 marchés, 171 241 heures de travail en faveur de 766 personnes. Parmi elles, 108 ont ensuite (re)trouvé un emploi ou une formation. De son côté, le Grand Besançon a favorisé l’embauche de 148 bénéficiaires pour un total de 21 647 heures de travail.

Concilier emploi et développement durable

Désormais, les clauses d’insertion peuvent aussi se conjuguer avec des enjeux environnementaux. Par exemple, l’accueil dans les déchetteries est assuré par des personnes employées par Intermed ou BTT Tri. Faire du bien à la fois aux personnes en difficultés et à la planète, c’est possible !


Grand Besançon, Ville et CCAS : un millier de jeunes accueillis dans les services en 2021

Grand Besançon Métropole, la Ville et le CCAS de Besançon accueillent plus de 1000 stagiaires et apprentis chaque année.

Le refrain est connu : de nombreux jeunes se font opposer l’argument du manque d’expérience quand ils cherchent à entrer sur le marché du travail.

De l’expérience, les équipes du Grand Besançon, de la Ville et du CCAS en ont justement plein à partager dans 250 métiers différents !

En 2021, les trois collectivités ont reçu 945 stagiaires, de la 3e au Master. Parmi eux, 48 en stages gratifiés, portant sur
des missions bien précises (voir l’offre en ligne). Sur la même période, 34 apprentis ont fait partie intégrante des services, en étant accueillis un an minimum (l’offre d’apprentissage est publiée mi avril). Chaque année, une vingtaine de services civiques sont également proposés pour une durée de huit mois.

Gagnant-gagnant

L’accueil de ces jeunes, dans tous nos domaines d’activités est « gagnant-gagnant ». Pour nos équipes, c’est la possibilité de s’ouvrir à de nouvelles formes de compétences. De leur côté, les jeunes peuvent mettre en pratique leurs connaissances et, dans certains cas, être recrutés par la suite. Sur ce plan, nous avons des métiers en tension dans les domaines techniques. En 2021, nos offres d’apprentissage sont restées non pourvues en maçonnerie ou en mécanique.

Direction mutualisée des RH

L’appel est lancé…


Plus d’infos

Si vous cherchez un stage ou un apprentissage contactez-nous :

Pour les demandes de stage : 03 81 61 51 80
Pour les contrats d’apprentissage : 03 81 61 59 81

De 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30 (sauf le mardi matin)


Le dossier

Partie 1

Un nouveau PAQTE* pour l’emploi

Add your description here…

Partie 2

Mobiliser les talents issus des quartiers

Add your description here…

Partie 3

L’immersion professionnelle pour découvrir un métier

Add your description here…

Partie 4

C’est la fête de l’égalité professionnelle

Add your description here…

Partie 5

Grand Besançon Métropole, « Cité de l’Emploi »

Add your description here…

Partie 7

Trois questions à Anne Vignot

Add your description here…